À l’heure où l’on pouvait penser que toutes les idées avaient été exploitées en matière de réseau social, VERO bouscule les codes. Ces derniers temps, celui-ci a fait couler beaucoup d’encre et s’est rapidement positionné comme le chouchou d’un grand nombre d’importantes. Pour vous faire une idée concrète de ce phénomène, voici quelques informations à connaître à propos de VERO.

VERO : un mélange de plusieurs concepts

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, VERO n’a pas débarqué il y a quelques jours. En effet, le réseau a ouvert ses portes au courant de l’année 2017, plus précisément au mois d’avril, et a mis quelques mois à gagner en notoriété.

Si l’on se penche de plus près sur le sujet, on remarque que le concept se veut être un mélange étonnant entre plusieurs réseaux sociaux que l’on connait déjà comme par exemple Twitter, Facebook, Instagram ou bien encore Pinterest.

Un réseau social sans publicité

Là où VERO se démarque, c’est qu’il ne propose, pour l’instant, aucun contenu publicitaire et que le fil d’actualité n’est régi par aucun algorithme, au contraire de celui de Facebook qui peut avoir tendance à nous faire perdre pied. En tant qu’utilisateur de VERO, vous avez la possibilité de partager du contenu de plusieurs sortes comme par exemple des liens, des photos, des vidéos, des musiques, des films, des lieux ou bien encore des livres.

Ce que l’on peut affirmer, c’est qu’en termes de culture, VERO est plutôt bien loti et propose à ses internautes un très large panel.

Le modèle économique étonnant de VERO

VERO se démarque également avec le modèle économique qu’il avance. Son créateur, Ayam Hariri, connu également pour être le fils d’un ancien premier ministre du Liban, a pris le parti de rendre le service gratuit uniquement pour le premier million d’utilisateurs inscrits.

Les suivants devront alors débourser une certaine somme pour bénéficier d’un abonnement mensuel. Le prix n’a toujours pas été fixé, mais de nombreuses personnes expriment d’ores et déjà leurs doutes quant à cette alternative.

En effet, étant donné la gratuité des autres réseaux sociaux, le fait de devoir payer pour accéder à un réseau semble être un choix risqué. D’autres rumeurs sont parues concernant d’autres financements probables, mais pour l’instant, rien n’est certain.

VERO : un concept qui a déjà su séduire

Malgré ça, VERO semble avoir déjà quelques adeptes. Les utilisateurs mettent en avant la simplicité d’utilisation, un design moderne et la possibilité de s’abonner au fil d’actualité de son choix. Le fait de pouvoir partager divers types de contenu est également particulièrement intéressant et tout le monde peut donner un avis constructif sur le sujet qu’il souhaite.

Au même titre que les autres réseaux sociaux, VERO propose un système de messagerie instantanée afin de faciliter les contacts entre les utilisateurs. Bien entendu, le fait qu’il s’agisse d’une plateforme sans publicité est également un véritable atout pour ce nouveau concept.

Dans tous les cas, même si l’application est encore proposée sous forme Beta, il semble plus qu’intéressant d’aller y faire un petit tour afin de se faire une idée concrète et de suivre son évolution.

J’aime tout ce qui me rappelle mon enfance, les jeux vidéos en font partie. Des nuits blanches sur Mario ou les Sims. Aujourd’hui je partage ma passion sur ce blog en vous parlant de jeux auxquels j’ai joués et d’actus que j’ai glanées sur le Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *